Ektas-Nakwa
Hé coucou Smile je te conseille de te connecter pour profiter d'une meilleure experience Smile


Petit forum RPG entre potes, tout le monde est bienvenue, admin sympas, ROLEPLAY MÉDIÉVAL !!!Viendez nombreux on vous aime !!!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lone - Le Narcoleptique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lones
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 7
Pu-pu-pu-puissance : 9
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/08/2016

MessageSujet: Lone - Le Narcoleptique   26/8/2016, 22:27

Lone Tengaru
Le Narcoleptique
♦ Travail : Aucun
♦ Origines : Canada
♦ Logement : Aucun pour le moment
♦ Pouvoir : Space & Time Master
♦ Sexe :
♦ Âge : 17 ans
♦ Taille : 1 m 76
♦ Yeux : Bleus
♦ Cheveux : Blancs et tout le temps en bataille
♦ Peau : Blanche
♦ Corpulence : Normal
♦ Avatar : Sakata Gintoki (Gintama)
♦ Classification : Humain Normal (Non Classé quoi)


Mental
♦ Traits de caractère : Créatif, Feignant : son pouvoir lui demande beaucoup trop d’énergie, il préfère donc économiser son énergie le plus possible. Fort d'esprit, Déteste la solitude : il préféré être mal entourer qu’être seul. Nonchalant : il a beau vouloir être toujours entourer "d'amis" il n'est pas pour autant bon en relation sociale. Franc : il a tendance à ne pas mentir et est assez dur avec les mots qu'il emploie. Bête : il est bête, y'a pas d'autre mots et il a tendance a relever tout les défis même du domaine de l'impossible. Curieux, Mémoire mimétique : Capable de reproduire à un certain degre de perfection tout ce qu'il voit (a part si cela lui demande des connaissant qu'il n'a pas).
♦ Aime : Les animaux en général, tout ce qui est sucré et la musique.
♦ Déteste : Les menteurs, le silence et les papillons.


Physique
D'habitude il porte un t-shirt a manche courte de préférence blanc et un pantalon noir. Il a toujours au pieds ses baskets supra noires.



Pouvoir
♦ Avantages et ampleur : Capable de se teleporter et de stopper le temps n'importe où.
♦ Inconvénients et limites : Consomme une energie monstrueuse. Lone en est devenu narcoleptique
♦ Autre : Le jeune homme ne controle pas ce pouvoir


Histoire
“Cette forêt possédait, quelque chose de bizarre, de limite dérangeant. Ce n’est qu’elle soit dense et très sombre, que les marécages nauséabonds et gluants y fourmillent, ni même  ces centaines de corbeaux, perché sur leurs branches, guettant leurs prochaines proies. Non, c’est bien pire que cela, cet étrange et imperturbable calme. Dans cette forêt, j’étais comme sourd. Mais malgré cette atmosphère terrifiante, je m’enfonçais toujours dans cette ce labyrinthe végétal, en s'efforçant de ne pas parler. Rien ne bougeait autour de moi, même les corbeaux restaient impassibles en ma présence, ils ne me suivaient pas du regard. Le vent lui même n’osait pas souffler sur cette forêt. Cette ambiance malsaine me rappela une légende que j'eus plaisir à écouter. Dans la taverne du village Toyama, un habitant m’a conté la légende de la Forêt Perdue, une forêt figée dans le temps par un puissant mage des temps immémoriaux. Ce mage se nommait Sakkiz (Huit en Ouzbek), et d’après la légende, sa fiancée s’était enfuie avec son amant dans cette même forêt. Pour la retrouver Sakkiz figea cette forêt et la chercha jusqu’à la fin de sa vie. Mais, quand cet homme m’a narré ce mythe, j’ai cru à une de ces histoires fictives qui a pour but d’expliquer de phénomènes étranges que l’humain ne peut expliquer logiquement. Mais aussi pour faire peur aux enfants et aux imprudents.”

Lone referma son cahier lentement et méthodiquement. Il mit sa main devant sa bouche avant de bailler, le jeune homme s’étira longuement avant de ranger son stylo à plume dans sa trousse bleue et son cahier dans une petite armoire verte, composée de trois tiroirs, posée sur son bureau en bois. Lone se leva et partit vers sa cuisine, il jeta un coup d’oeil rapide en direction de la fenêtre donnant sur la rue. La lune était sur le point de se coucher. Le regard du jeune homme se dirigea vers son horloge. Lone se mit à la fixer pendant de longues minutes puis d’un coup il se mit à secouer la tête comme pour reprendre ses esprits. Lone ouvrit la porte de son réfrigérateur jauni par le temps et la saleté, il en sortit d’un bref mouvement mécanique une brique de lait. Le jeune homme jeta une vif coup d’oeil à la date de péremption et à l’affiche sur le coté du lait : “ Une jeune fille de douze ans prénommé Mathilde a été enlevé vers les coups de quatorze heures. Si vous avez des informations, appelez nous au numéro ci-dessous.”
Puis il en bu quelques gorgés avant d’essuyer sa moustache de lait avec sa manche. Le jeune homme rangea la brique et ferma son réfrigérateur d’un petit coup de pied maîtrisé. Avançant vers son lit, Lone eut la chair de poule, probablement à cause de la fenêtre de sa chambre qui était restée ouverte. Il la ferma puis presque machinalement il sauta dans son lit et s'endormit assez rapidement. La pluie battait à son plein, la foudre et le tonnerre s’en donnait à coeur joie. Seul, l’éclair s’amusait à illuminer le ciel dans le matin levant. Ses journées de lycéen se ressemblaient toutes. Ce soir là, comme les soirs, Lone était sorti prendre un verre au bar Corwell, à l’angle de la 42ème. Il était assis comme à son habitude, à l’angle du comptoir, le jeune homme savourait son whisky. Lone avait à peine commencé son mouvement pour signaler à la barman qu’il en voulait un autre qu’elle lui posa un whisky devant lui avec un petit sourire niais. Il regarda brièvement son téléphone avant de s’étirer puis bu d’une traite son alcool. Il se leva, laissant derrière lui deux billets sous son verre et se retourna. Une jolie jeune femme, brune aux yeux bleus, la tête légèrement penché, les cheveux longs détachés faisait face à lui. Le jeune homme balbutia quelque mots :
-” Euh… Salut ! Sa va ?”
La jeune femme le regarda bizarrement et semblait offensé de cette approche ridicule mais elle lui répondit quand même :
-”Mouais.. ça pourrait aller mieux …”
Elle ne laissa pas de temps à Lone de répliquer puisqu’à la fin de sa phrase, la jeune femme était déjà en route vers la sortie. Le jeune homme, intrigué par cette rencontre, s’en alla pour rejoindre son modeste appartement. Il prit le tram, en écoutant un rap. En arrivant chez lui, il repensa à cette discussion puis en conclut que la jeune femme avait du un peu trop boire et qu’elle n'était pas dans son état normal. Lone rentra dans son appartement et il alla chercher sa brique de le lait après avoir bien fermer la porte d’entrée. Lone la finissa d’une traite puis la lança dans la poubelle. Il sauta dans son lit pour s’endormir. Cette fois, la nuit fut calme, pas d’orage, d’éclair, de tonnerre ou même de pluie.
Sept heures du matin, réveil par un visiteur inattendu à grand à grand coup sur la porte d’entrée. Lone s’y dirigea lentement et calmement, comme s’il en avait l’habitude. Il jeta un coup d’oeil à travers le judas. C’était Clémence, Lone est amoureux d’elle mais il n’a pas le courage de se prendre en main et de lui montrer ce qu’il ressent. Mais c’est aussi à cause de sa grande peur du changement.
-”Ouvre ! Je sais que tu es là, tu as renversé un des pots de fleurs devant chez toi.”
Lone en ouvrant la porte chercha une explication plausible pour cet accident puis répliqua une fois la porte grande ouverte :
-”Ah ça ? J’ai du m’accrocher sans faire exprès et le faire tomber. Laisse tomber je vais m’en occuper”
-”Avant de t’occuper de ça tu devrais d’abord t’occuper de toi, ou plutôt ton problème avec l’alcool … Tu m'énerve, tu fais comme si ce n’était pas important. Tu sais, personne ne pourrait aimer quelqu’un comme ça …”
“Personne ne pourrait aimer quelqu’un comme ça” Cette phrase résonnait dans la tête et le frappait en plein coeur. Il se mourrait en silence mais il gardait la tête haute et répondit d’un air un peu dépité :
-”Bon si tu n’avais que ça à me dire, je peux aller me recoucher ? On se voit plus tard !”
Lone commençait à rentrer chez lui et à fermer la porte lorsque Clémence cette dernière bloqua avec son pied et continua :
-”Pour ta gouverne, je suis venu ici pour te dire qu’il y a actuellement la foire en ville ! Tu veux venir ?”
-”Mouais, je t’appelle si je suis intéressé …”
-”Toujours aussi aimable ! Comme à ton habitude ...”
Lone referma sa porte d’entrée et retourna dans son lit. Il se réveilla quelques heures après avec une petite migraine, il jeta un coup d’oeil sur son téléphone :” 11 h 76, 3 appels manqués”. 


Et toi, derrière l'écran ?
♦ Prénom ou surnom : Théo
♦ Anniversaire : 04/02/1999
♦ Activité : Lycéen
♦ Loisirs : Boxe Anglaise
♦ Tu aimes : Les animaux
♦ Tu détestes : Les papillons
♦ Ton rêve : Crée un anime
♦ Comment es-tu arrivé ici ? Google Chrome : Google : Forum RPG : Académie Tsuki
♦ Des idées pour améliorer le forum ? Rien il est parfait !
♦ Petit mot de fin : "Tuturru ! Mayushi-desu"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lones
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 7
Pu-pu-pu-puissance : 9
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/08/2016

MessageSujet: Re: Lone - Le Narcoleptique   3/9/2016, 16:43

Fiche Validée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death

avatar

Messages : 8
Pu-pu-pu-puissance : 12
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/08/2016
Age : 18

MessageSujet: Re: Lone - Le Narcoleptique   4/9/2016, 01:18

Lol :v
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lone - Le Narcoleptique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lone - Le Narcoleptique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Intuition Narcoleptique
» (M/FAMILY) MARTIN FREEMAN + Lone wolf
» Présentation de LoneWolf
» GRAND THEFT AUTO
» [Défi#2] Rowen Lone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ektas-Nakwa :: Gestion de Personnage :: Presentation-
Sauter vers: